Boondoggle et la Défense confrontent la Belgique à l'insécurité à l'étranger

Lundi 18 septembre 2017 — L’insécurité à l’étranger n’est pas notre problème. C’est l’idée reçue que le ministère de la Défense souhaite remettre en cause dans sa campagne avec Boondoggle, après la sélection de l’agence louvaniste en mai. 

L’insécurité dans le monde n’affecte peut-être pas toute la population belge dans son quotidien, mais ça pourrait très bien devenir le cas dans un futur proche – comme on a pu le voir récemment avec le terrorisme.

En collaboration avec l’Union européenne et l’OTAN, la Belgique intervient au Moyen-Orient, en Méditerranée et au Mali dans le cadre de missions de maintien de la paix et de formation.

La Défense a demandé à Boondoggle de créer une campagne d’information sur ces missions pour montrer aux Belges que ces problèmes internationaux ne sont pas si déconnectés de leur vie quotidienne qu’il n’y paraît et que, parfois, nous devons aider les autres à résoudre leurs problèmes pour qu’ils ne deviennent pas les nôtres.

Avec cette campagne, la Défense réaffirme son objectif premier de préserver la sécurité des citoyens belges, y compris contre des menaces non immédiates.

Cet objectif est souligné par la nouvelle signature que Boondoggle a créée pour la Défense : Notre mission. Votre futur.

Cette campagne de sensibilisation sera suivie d’une importante campagne de recrutement, basée sur la même plateforme. 

Opérations militaires